Ostéopathie

L’ostéopathie est une méthode de prévention et de correction ostéo-articulaire, viscérale et crânienne.
Cette méthode de soin restaure le bon fonctionnement du corps par des techniques fonctionnelles adaptées aux mouvements des articulations et des ligaments.
Elle a le pouvoir de lever des blocages par des manoeuvres réflexes , plus fortes, pour revenir sur un traumatisme plus violent , sportif ou accidentel.
Elle va accompagner par des pratiques douces l’accueil à la vie d’un enfant, les suites d’un accouchement, des problèmes viscéraux, le bon entretien et l’équilibre du corps.
Ces différentes techniques utilisées sont des outils adaptés à chaque âge, que ce soit pour un travail de prévention ou d’urgence.

Venez à la rencontre d'un de nos 3 intervenants, chacun ayant sa spécialité :
* Jean-Charles Daubon Ostépathe DO, ostéopathe pour animaux, ergonome, DU expert médical d'assurances
* Pierrette Moal Ostéopathe DO, Kinésithérapeute DE (thérapies manuelles), DU de phytothérapie, DU expert médical d'assurances
* Thibault Bougon Ostéopathe DO MROF, DU Soin du sportif, urgences premiers secours Bordeaux, DU Odontologie et posturologie Bordeaux, DU ostéopathie appliquée à la périnatalité (Sorbonne Paris 7), DU réadaptation gériatrique (Nice)



Jean-charles Daubon, ostéopathe dans le cabinet comme sur les champs de courses !! Kiné-ostéopathe pour les humains depuis plus de 30 ans et ostéopathe pour chevaux depuis environ 15 ans.

Plus rapidement que dans le milieu médical, il y a eu une demande croissante du monde des courses afin de limiter l’usage des médicaments qui pénalisent les chevaux autant que les hommes lorsqu’ils sont soumis à des contrôles anti-dopages. Une entorse sur un cheval se manipule en s’adaptant à l’anatomie de la bête, de la même façon que celle d’un homme. L’animal acceptant la communication, le toucher juste, il sait aider le praticien dès qu’il sent le soulagement.
Jean-Charles Daubon a créé en 1998 à Paris un institut de formation en kinésithérapie et ostéopathie animale afin de former kinésithérapeutes et vétérinaires. Ils se sont aussi intéressés aux petit animaux domestiques et aux animaux moins fréquents des parcs animaliers. Ainsi le cabinet s’est souvent trouvé à soigner les patients et leurs petits compagnons à quatre pattes.